Merci de choisir un endroit
N° Azur* 0 811 690 364
/
fr

Top 5 des équipements indispensables pour partir un week-end en bateau

Partir en bateau un week end, ça ne s’improvise pas. Souvent il est prévu plusieurs semaines à l’avance pour booker le bateau et prévenir l’équipage. Puis une fois la date fatidique arrivée, on n’est évidemment pas maître de la météo qu’il va faire pendant la croisière. C’est pourquoi, pour partir en bateau, on doit forcément s’aligner sur la loi de Murphy : « Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal »

Il faut donc avoir en tête qu’en bateau il faut s’équiper pour « au cas où ». Alors s’il fait beau et chaud c’est tant mieux. S’il pleut des cordes et le vent se lève sérieusement, vous passerez tout de même un bon week end au chaud et au sec !

 

Règle N°1 : Une veste et une Salopette/pantalon étanche

Si vous ne voulez pas refaire du bateau toute votre vie, ou en tout les cas moins d’une semaine par an, inutile de se suréquiper, un ensemble ciré marin et pantalon étanche vous reviendront à 90 euros environ.

Si toutefois vous espérez refaire du bateau prochainement et que ca vous plait, alors choisissez parmi les vestes de quart côtières (pour des croisières à la journée) ou les vestes de quart de croisière (pour plus d’une journée de nav, éventuellmement des navs de nuit).  Compter autour de 300 euros pour l’ensemble côtier, autour de 500 pour l’ensemble croisière.

 

Règle N°2 : Un sac souple, sac étanche de préférence

En bateau, interdit de venir avec sa valise à roulettes de voyage. Simplement parce qu’en bateau il n’y a en général pas de place et les placards ne sont pas pratiques. Une valise à roulettes trop rigide vous handicapera et sera impossible à ranger dans le bateau.
Un sac marin sera en revanche très facile à caser car il est souple et peut s’accrocher avec ses sangles. Le choix d’un sac étanche sera encore mieux car vous permettra d’embarquer et de débarquer du bateau sans avoir votre équipement mouillé par une petite vague ou la pluie.

 

Règle N°3 : Un sac de couchage

Et oui, ca paraît tout bête, mais pour bien naviguer il faut bien dormir. Sur 6 équipiers il y aura toujours celui qui oubliera qu’un bateau est loué sans rien pour dormir excepté les matelas. Donc pensez bien à rappeler aux équipiers de prendre leur sac de couchage !

 

Règle N°4 : Une lampe frontale efficace

Les lampes torches règlementaires qui équipent habituellement les bateaux de location sont de piètre qualité et peu pratiques pour une utilisation en navigation de nuit ou en usage en mouillage forain. Apportez votre lampe frontale vous facilitera les manœuvres de nuit et vous permettra de descendre à terre sans vous mouiller les pieds car vous pourrez débarquer en toute sérénité sur une plage non éclairée.

 

Règle N°5 : Des lunettes de soleil polarisées

Parce qu’il n’est pas exclu qu’il fasse beau (et oui ça arrive), il est important de bien prévoir de porter de bonnes lunettes de soleil. Comme au ski sur la neige, la mer réverbère les rayons du soleil.

De simples lunettes de soleil limiteront cet effet, mais sur une journée, il est possible que cela occasionne des maux de tête et de la fatigue. Les lunettes de soleil de bateau sont polarisées et supprime les effets de la réverbération. Vous aurez ainsi le regard net et pourrez profiter pleinement de la journée ensoleillée.